Enfin lu, il fut apprécié.

"Journal des Savants", page de titre

Faire connaître "ce qui se passe de nouveau dans la République des Lettres", objectif du "Journal des savants".

Darnton illustre bien l’ambivalence qui saisit aujourd’hui bibliothécaires et chercheurs : excitation et fascination devant les possibilités offertes par la lecture électronique, et méfiance, voire angoisse à l’égard des politiques hégémoniques de certains acteurs du marché. Cependant, il parvient à démontrer de manière valable (de mon point de vue, mais je ne suis pas économiste) ce que pourrait être un autre modèle de publication électronique de recherche sur le web, l’avènement d’une véritable République mondiale des Lettres. Et nous en avons déjà un exemple en France.

D’autres comptes-rendus plus détaillés parus peu après la sortie du livre sont disponibles.

Par ailleurs, on y apprend beaucoup sur la gestion de la « conservation patrimoniale » aux États-Unis au 20e siècle. Je tâcherais d’y revenir.

Publicités